LIVRAISON GRATUITE AUJOURD'HUI !

La réglementation des cosmétiques

Les cosmétiques sont des produits conçus pour nettoyer, protéger et redessiner l'apparence des parties externes de notre corps. Les ingrédients clés présents dans la plupart des cosmétiques comprennent l'eau, les émulsifiants, les agents de conservation, les épaississants, les hydratants, les colorants et les parfums.
Les ingrédients peuvent être d'origine naturelle ou artificielle, mais tout impact potentiel sur notre santé dépend principalement des composés chimiques dont ils sont faits.


Les doses de produits chimiques potentiellement dangereux que l'on trouve dans les cosmétiques sont jugées trop faibles pour présenter un risque pour la santé humaine. En France, les cosmétiques et leurs ingrédients sont fortement réglementés par plusieurs organismes gouvernementaux.

Les produits de maquillage, une histoire vieille comme le monde

Les cosmétiques ne sont pas une invention moderne. Les humains ont utilisé diverses substances pour retoucher leur apparence ou accentuer leurs traits pendant au moins 10 000 ans, et peut-être beaucoup plus longtemps.

Dans l'Egypte ancienne, les femmes utilisaient du khôl, une substance contenant de la galène en poudre (sulfure de plomb-PbS) pour assombrir leurs paupières, et Cléopâtre se serait baignée dans du lait pour blanchir et adoucir sa peau. En 3000 av. J.-C., les hommes et les femmes chinoises avaient commencé à teindre leurs ongles avec des couleurs selon leur classe sociale, tandis que les femmes grecques utilisaient du carbonate de plomb toxique pour obtenir un teint pâle.

L'argile était broyée en pâte pour l'usage cosmétique dans les sociétés africaines traditionnelles et les indigènes australiens utilisent encore une large gamme de pierres concassées et de minéraux pour créer des peintures corporelles pour les cérémonies et les initiations.

Aujourd'hui, les cosmétiques sont une grande affaire. Selon une enquête sur les dépenses des femmes, une femme dépense environ 200 000 euros dans sa vie en produits cosmétiques. La publicité des cosmétiques, qui s'adressait auparavant principalement aux femmes, s'adresse aujourd'hui à un public plus large que jamais.

Pour commencer, c'est quoi un cosmétique ?


c'est une substance ou préparation destinée à être mise en contact avec toute partie externe du corps humain " (y compris la bouche et les dents). Nous utilisons des cosmétiques pour nettoyer, parfumer, protéger et changer l'apparence de notre corps ou pour modifier ses odeurs. En revanche, les produits qui prétendent " modifier un processus biologique ou prévenir, diagnostiquer, guérir ou soulager une maladie, une affection ou un défaut " sont appelés produits thérapeutiques.

Cette distinction signifie que les shampooings et déodorants sont classés dans la catégorie des cosmétiques, tandis que les shampooings antipelliculaires et antisudorifiques sont considérés comme des produits thérapeutiques.

Réglementation et sécurité des cosmétiques


L'importation, la fabrication et l'utilisation des produits chimiques y compris ceux utilisés dans les cosmétiques sont réglementées. Cela passe d'abord par le parlement européen qui vote les lois concernant chaque pays membre, puis en France, la DGCCRF (direction générale de la concurrence, de la consommation, et de la répression des fraudes) et l'ANSM (agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé veillent à ce que les produits chimiques utilisés dans les produits de consommation ne causent pas de dommages importants aux utilisateurs ou à l'environnement. Ils font appliquer les lois.

-La DGCCRF assure l'inspection des établissements cosmétiques et des installations d'essais sur les produits cosmétiques

- L'ANSM se concentre sur:

  • La veille
  • évaluation
  • vigilance
  • inspection, avec des pouvoirs d'intervention sur place, de prélèvements, consignations, d'autorisations de lieux d'essais cliniques
  • contrôles en laboratoire  


Dans le cas des cosmétiques, chaque ingrédient contenu dans le produit doit être scientifiquement évalué et approuvé par la DGCCRF avant d'être fabriqué ou importé en France et de pouvoir être utilisé dans des produits de consommation. Le cas échéant, la DGCCRF fixe des limites quant au niveau auquel un produit chimique peut être utilisé dans un produit et procède également à l'examen des substances lorsque de nouvelles circonstances l'exigent.

Un cas particulier


Les produits cosmétiques qui font l'objet d'une allégation thérapeutique, comme par exemple: "en raison de son haut pouvoir régénérateur, la crème reconstruit les tissus des cellules" sont réglementés par la DGCCRF également. 1 030 allégations ont été contrôlées. Elles ont été considérées non conformes à hauteur de 46 % et 91 d'entre elles ont été jugées susceptibles d’avoir une incidence négative sur la santé des consommateurs du fait de cette non-conformité.

Les cosmétiques et autres articles de soins personnels doivent être étiquetés selon la conformité en vigueur.
Article précédent
Article suivant

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Panier

Votre panier est vide.
Boutique